Paris : 01 75 93 56 52 | Nice : 04 92 90 05 59 | du Lundi au Samedi de 9h à 19h | Contact on vous rappelle

La Corse, ça vous parle ? Ajaccio, Corte, Bastia, Porto-Vecchio… Les noms laissent rêveurs. Napoléon y a vu le jour et ses paysages font partie des plus incroyables de Méditerranée : 1000 km de côtes, des maquis célèbres et autant de forêts verdoyantes.

Mais connaissez-vous la Corse des avantages fiscaux ? L’Île de Beauté offre un climat fiscal très doux et investir dans sa pierre promet aujourd’hui de nombreux avantages.

Climat fiscal tempéré

Des envies de placement immobilier ? Vous souhaitez préparer votre retraite ? Ou faire l’acquisition d’une résidence secondaire ? Grâce au « Crédit d’impôt investissement Corse », tout acheteur peut bénéficier d’une défiscalisation très intéressante sur son bien.

Ce dispositif est en vigueur depuis le 1er janvier 2002 et concerne tous les achats réalisés jusqu’au 31 décembre 2020. Le crédit d’impôt est égal à 20 % du prix de revient. Autrement dit, vous pouvez récupérer la TVA de votre investissement : votre achat est donc « hors taxe ».

Mais, à partir du 31 décembre 2017, les choses vont devenir encore plus intéressantes : la nouvelle Loi Finance prévoit une nouvelle subvention pour les investissements corses. En parallèle de la franchise de TVA, vous pourrez profiter d’un crédit d’impôt additionnel de 30 % si le bien est meublé.

Pour faire simple : avec le bon montage financier, il est possible de récupérer 50 % du prix d’achat de votre bien, dans une limite de 300 000 €. La période d’imputation (ou d’attente) est de 10 ans pour un remboursement fiscal total.

Vous pouvez exiger une restitution au bout de cinq années seulement, mais le crédit d’impôt ne concernera que 35 % du prix du bien.

Par exemple, si vous souhaitez acheter un appartement à Calvi d’une valeur de 120 000 € :

·       Vous récupérez d’abord la TVA, soit 24 000 €,

·       Puis, vous bénéficiez d’une subvention de 30 %, soit 36 000 €.

Au bout de dix ans, le solde de votre crédit d’impôt Corse vous a donc fait économiser 60 000 €.

Qui est concerné par le crédit d’impôt corse* ?

Qui peut profiter de ce dispositif fiscal ? Les petites et moyennes entreprises de moins de 11 salariés et dont le chiffre d’affaires est inférieur à 2 millions d’euros. « Mais en quoi suis-je concerné dans ce cas ? » demandez-vous.

Les sociétés doivent être détenues à 75 % par des personnes physiques. Pour investir en Corse, l’astuce est donc d’acheter en tant que société, comme une SARL familiale par exemple.

Vous serez à la tête d’une entreprise de famille, entièrement transparente. Sa raison d’être peut être locative, hôtelière ou privée… Mais l’objectif de ce montage immobilier est de développer votre patrimoine.

Et si vous hésitez encore à vous rendre en Corse, sachez que vous pouvez profiter d’une TVA allégée sur de nombreux produits et services. À titre d’exemple, les boissons alcoolisées à consommer sur place sont taxées à 10 % en Corse, contre 20 % sur le continent. Idem pour les abonnements au gaz et à l’électricité, taxés à 2,1 % contre 5,5 %. Enfin, la Cotisation Foncière des Entreprises reçoit un abattement de 25 %.

Alors, investir en Corse : pourquoi pas ?

 

Notre équipe d’experts se tient à votre disposition pour vous aiguiller et vous aider à trouver la meilleure forme sociale pour vos tous vos projets financiers et immobiliers sur l’Île de Beauté !

 

*Sous réserve de l’acceptation de votre administration fiscale.